Scénographe Jozef Wouters renforce Damaged Goods

L’artiste Jozef Wouters a conçu la scénographie de Learning how to walk. « On pourrait dire qu’il s’agit d’un essai dans l’espace », affirme Wouters.

Après plusieurs créations en collaboration avec le KVS (All Problems can Never Be Solved, 2013 ; Zoological Institute for Recently Extinct Species, 2013 ; INFINI, 2016), en 2017, le scénographe a rejoint de manière structurelle la compagnie de danse Damaged Goods, que dirige la chorégraphe Meg Stuart. En tant qu’artiste autonome en résidence, il y réalisera divers projets pendant cinq ans et aura pour base d’opérations son « Decoratelier » qu’il vient d’inaugurer à Molenbeek.

À partir de cette ancienne fabrique, l’artiste va poursuivre le projet INIFINI, un spectacle de Decoratelier à l’affiche du Kunstenfestivaldesarts 2016, avec lequel il a occupé la grande salle du KVS. Jozef Wouters/Decoratelier va assumer un rôle d’atelier d’artiste accessible, offrant de l’espace à des constructeurs de décor ainsi qu’au public, à des partenariats transdisciplinaires et des expérimentations sociales.

« Decoratelier est un espace qui accueille différentes formes de collaborations et de travaux propres à ma pratique. L’espace y est éprouvé, sondé ; les discussions s’y tiennent avec du bois, du métal et du carton. C’est un lieu permanent pour la recherche à travers la construction d’espaces en mutation permanente dans lesquels se rencontrent des ouvriers des arts, de la pensée et du travail manuel. » (Jozef Wouters)

Un premier projet qui prend corps au sein de ces murs est le projet hors les murs Atelier III, en collaboration avec Meg Stuart/Damaged Goods et le dramaturge Jeroen Peeters. Atelier III sera présenté au Decoratelier, du 30 mars au 2 avril 2017, dans le cadre de Performatik17 (Kaaitheater).

Photo: (c) Iris Janke

Brussels, Jozef Wouters, Damaged Goods