Le lexique de nos dramaturges de ville

Dans un véritable style d’exposé de fond, les dramaturges de ville du KVS, Kristin Rogghe, Tunde Adefioye et Gerardo Salinas, vous éclairent l’offre de la nouvelle saison théâtrale.

Chacun vous donne à son tour une contextualisation du programme 2017-2018, et ce, à la faveur des mots-clés décoloniser, intersectionnalité, et nouvelle urbanité. Ces termes ne font pas office de qualification exhaustive définissant les spectacles, mais de cadre de réflexion qui contribue à façonner le cours de choses, à nous soutenir dans notre réflexion sur la réalité et l’avenir et sa cristallisation.

KRISTIN ROGGHE sur décoloniser:
“Décoloniser est un verbe : tout un chacun peut le mettre en pratique dans son champ d’action. il s’agit d’un processus de conscientisation qui mène à d’autres manières de penser et d’agir." Lisez plus

Conseils: Mission | Het leven en de werken van Leopold II | Fractured Memory | Kuzikiliza

TUNDE ADEFIOYE sur intersectionalité:
"Il nous faut œuvrer à la création de terminologies qui saisissent au mieux notre existence complexe. en comprenant mieux les intersections des réalités des gens, nous serons, en tant que théâtre, plus à même de rendre notre maison accessible aux individus de communautés diverses et de travailler avec eux." Lisez plus.

Conseils: Beyond the Binary | NOSHEHEORIT

GERARDO SALINAS sur la nouvelle urbanité:
"
Grâce à l’urbanisation, aux flux migratoires et aux nouvelles technologies, nous bénéficions d’un enrichissement extraordinaire de notre spectre artistique. Ainsi, on voit éclore de nouvelles pratiques artistiques qui expérimentent souvent de nouvelles formes et de nouveaux langages artistiques, entre autres, chez des personnes ayant été formées à l’art dans d’autres pays et chez des autodidactes. Tous prennent le pouls de la ville en mutation permanente." Lisez plus

Conseils: MAPPING Bruxelles | Work in Progress (WIP) | SLOW #03

 

Image © Bas Bogaerts